Enjeu majeur pour beaucoup d’entreprises, la transformation digitale demande plus que l’utilisation généralisée de nouveaux outils informatiques.

 

Bousculant les manières traditionnelles de travailler, sa réussite dépend en effet, essentiellement – comme pour la plupart des changements importants, de la pleine adhésion/coopération des salariés. Car c’est à leur niveau que les gains de productivité espérés seront obtenus et que la vraie valeur ajoutée de l’entreprise sera perçue par ses clients.

Cette coopération repose sur la capacité des managers à stimuler implication, collaboration et liberté de parole chez leurs collaborateurs. Mais les entreprises ne savent pas toujours comment avancer car, malgré les formations dispensées, rares sont les managers en activité qui démontrent cette capacité.

Ils devraient être les animateurs de leur communauté, dire clairement le « quoi » » et le « pour quoi » des missions confiées ; faire confiance sur le « comment » et suivre sa progression ; gérer les autonomies et encourager les coopérations ; veiller à l’implication et au développement des collaborateurs.

Mais leur pratique du management se résume, trop souvent, à distribuer le travail, à répondre aux questions et à contrôler les résultats (cf. https://www.dxem.com/2019/05/15/engagement-attraction-et-retention-des-talents/ )

Les collaborateurs, ne comprenant pas l’importance de ce qu’ils font, recevant peu d’encouragements, rarement consultés, se désintéressent rapidement de l’équipe et de ses objectifs.

 

 

Que faire ?

 

Se lancer dans un nouveau style de management (holacratique, bienveillant, agile, participatif, libérant, 2.0, 3.0…), pour développer enfin les bonnes pratiques managériales ? Au risque de perturber durablement le fonctionnement de l’entreprise et ses résultats économiques ?

Ou donner aux managers en poste les explications, les instructions et les compétences qui leur manquent pour optimiser l’implication des collaborateurs, libérer leur parole, stimuler les collaborations ?

Il existe, aujourd’hui, des solutions pratiques pour développer des managers installant coopération, autonomie et engagement dans leurs équipes.

Elles supposent que l’entreprise explique clairement l’importance de l’engagement des collaborateurs. Et qu’elle précise ses nouvelles attentes par rapport à ses managers, le suivi qu’elle fera et le soutien qu’elle leur donnera.

Mais surtout que l’entreprise leur apporte les compétences nécessaires. Des formations efficaces dans ce domaine existent. Elles utilisent une pédagogie permettant les changements de comportements indispensables et la maîtrise des situations importantes de management. Elles se déroulent sur plusieurs mois et intègrent un accompagnement de chaque participant tout au long du processus. Elles incluent, avant et après la formation, un mini 360° pour stimuler la responsabilisation des parties concernées.

Elles sont proposées à distance ou en présentiel pour des montants se situant, selon qu’elles se font à distance, en présentiel ou en mixant les deux, de 1 500 à 3 000€ HT par participant.

Il existe aujourd’hui des plateformes multilingues, en particulier aux USA, qui offrent ces processus à distance. Ce sont des solutions dans l’air du temps, flexibles et faciles à mettre en œuvre.

Par ailleurs, de plus en plus de cabinets proposent ces programmes en présentiel (ou avec un mix des deux canaux). Leurs solutions ont un impact important et rapide grâce, en particulier, aux ateliers en présentiel.

Enfin, ces programmes peuvent être déployés par les coachs internes des entreprises, après une formation appropriée.

 

Les collaborateurs enfin écoutés, respectés, associés deviennent alors, naturellement, des moteurs de la transformation digitale.

Pin It on Pinterest

Share This

Nous appeler